Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

dimanche 10 septembre 2017

Compte rendu de la campagne "Par-delà les Montagnes Hallucinées" sauce 1890: Livre II: L'Océan


11 septembre 1892

Une heure après le départ, les membres de l'expédition sont invités dans le mess "réservé" et James et le professeur Moore commence à faire sauter les bouchons de champagne.

La fête se poursuit une partie de la journée avec les chants de baleiniers de Peter Sykes.

Nous rencontrons notre deux nouveaux compagnons:
- Killians James, un chasseur irlandais
- Charlène Whitston, une "botaniste" mais surtout une aventurière grande amie de la lady (un PNJ qui est devenu un PJ)

12 septembre 1892

La vie quotidienne s'organise:
8-9h: petit déjeuner

Puis cours académique: Premiers soins avec le Docteur Greene, Survie polaire avec Peter Sykes

12-13h: repas froid: sandwich et plats froids

Cours pratique: maniement des armes, fabrication des raquettes et entretien du matériel avec les frères Sorenson et Killian notre chasseur
ou cours de Météorologie avec le professeur Albermal

16h: Tea time (on n'est pas de bêtes ^^)

20h: repas du soir collectif avec un plat chaud servi dans sa marmite pour la convivialité.

La première partie du voyage est  tranquille et permet à chacun de faire connaissance. Après une halte aux canaries, nous retrouvons donc nos amis le matin du 24 octobre.

24 septembre 1892

Toute la journée, les membres de l'expédition, novices sur les océans, sentent le regard des marins et des autres explorateurs: ça ricanent, se bousculent en les montrant du doigts, rigolent à leurs passages...

Le soir, les lumières sont braqués sur la proue où un étrange personnage se hisse de l'océan: Davy Jones venant transmettre les convocations pour la Tribunal de Neptune lors du passage de la ligne!

Nos investigateurs sont tous concernés à l'exception du lieutenant et de notre ethnologue.

25 septembre 1892

Nos investigateurs, à la sortie de leurs cabines, sont conduits par des marins hilares vers un manchon de toile où ils doivent ramper au milieux des algues et autres choses gluantes.

Sortant de ce manchon répugnant, ils se retrouvent devant le tribunal de Neptune: Neptune a un déguisement de vieux pirates avec des algues en guise de cheveux, son "épouse" la reine Amphitrite incarné par le marin le plus barbue et huileux de l'équipage, le docteur, le barbier...etc

Chacun passe devant le Tribunal, accuser de crimes fantaisistes et doit "jouer le jeu" et accepter un gage bon enfant :
- Notre aliéniste est accusé de "laisser trop vivre ses patients" et comme son nom ressemble à schnaps à droit à une douche d'eau de mer (avec des morceaux de poissons).
- Notre Lady et notre botaniste doivent servir les bières au mess de l'équipage en portant une barbe factice.
- Notre chasseur, lui, a droit à une coupe du barbier pour répondre du crime "d'avoir confondu le nord et le sud!"

La journée se termine par une soirée festive avant que le bateau ne franchisse la ligne et que tout ce petit monde ne reprenne leurs habitudes. 

18 octobre 1892

Le professeur Moore annonce que le printemps a été particulièrement orageux au pôle sud et que les intempéries vont se poursuivre sur plusieurs semaines. La bonne nouvelle est que la mer de Ross est dégagée car la banquise s'est disloquée plus tôt. La mauvaise nouvelle c'est que le Gabrielle va devoir affronter ces icebergs...

Dans un mois, l'équipe sera sur la glace!

23 octobre 1892

Après les ultimes haltes dans des comptoirs d'Afrique, le Gabrielle file plein sud quand le baromètre plonge, annonçant un grain.

Vers 14h, un mur de nuage noir barre l'horizon, le capitaine décide de laisser le bateau "filer" la tempête.

Les vents sont violents et les membres de l'expédition restent en sécurité dans le mess. Il n'y a que notre chasseur qui s'installe dans la cale pour veiller sur sa meute de chiens.

5h plus tard la tempête s'arrête tout aussi brutalement et le soleil perce les nuages pour y laisser un ciel bleu.

25 octobre 1892

Le froid s'installe sur la bateau, le givre commence à couvrir le pont, les cordages, les caisses extérieures.

Et, dans la matinée, le capitaine et le professeur Moore appellent les membres de l'expédition sur le pont: le premier géant des glaces


Puis, pendant les jours qui suivent, tout le monde est sur le pont pour prévenir de l'approche de ces géants qui peuvent fracasser le bateau en un instant.

La brume se lève pour compliquer les choses: les géants de glace deviennent des figures fantomatiques, des silhouettes de puissances et de dangers mortels.

30 octobre 1892

Le Gabrielle traverse les dernièrs blocs de glace et se retrouve en mer de Ross. Il vont pouvoir passer la barrière de Ross et utiliser la baie de Moore pour débarquer. Tout se déroule au mieux!

4 novembre 1892

James Starkweather est d'une humeur radieuse ce matin et annonce au mess que l'expédition Lexington est "plantée" dans la glace et va perdre du temps pour se dégager.

6 novembre 1892

La Glace se rappel à nos amis: un baleinier est figé dans une gangue de glace et passe à quelques longueurs du bateau: il n'y a aucun survivant. La glace prends et ne rends jamais!

17 novembre 1892

Le camp de base est installé. Nos amis sont sur la glace! L'expédition commence enfin.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire