Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

jeudi 3 novembre 2022

Retour de lecture: Cats!, Edition black Book édition pour cette V2



Je possède la V1 de Cats!, à l'époque éditée chez les éditions Icare, en 2010. C'était déjà un JDR qui avait un gros potentiel et méritait d'être davantage connu. L'éditeur avait poursuivi la gamme avec une V1.5 et la sortie d'un écran et un supplément de contexte/scénario (courant 2014).

Le seul soucis, à l'époque, c'était le contenant qui n'avait pas le budget d'un éditeur plus conséquent. 
LE gros plus: l'auteur assurait un suivi sur son site avec des scénarios, des personnages pré-tirés et une facilité d'accès vraiment top.

Puis le jeu est passé sous les radars ludiques avec la disparition de son éditeur. Il y avait un espoir vu que BBE avait repris le catalogue des éditions Icare mais...

Il a fallut attendre 2022, 8 ans pour avoir une V2!

Le livre de base: on ne change pas une équipe qui gagne


Le contenant: un travail au top

Alors oui la V1 n'était pas top niveau graphisme. La V2, la version "de luxe" avec le savoir-faire de BBE, est devenue un très bel ouvrage: livre de 295pages, full couleur, couverture rigide hyper classe. 

Des illustrations vraiment top:



Bref, un régal pour les yeux. Mais bon un beau jeu, ça ne fait pas tout!

NB: la version classique est au format mook Casus belli habituel: full couleur mais avec une couverture souple.

Le contenu: la même formule

Je commence ma lecture et je tombe sur une courte nouvelle: l'histoire expose une mission de deux agents du conseils de Paris, des félins qui doivent empêcher la découverte d'un site sur la Lune qui montrerait qui sont les vrais maîtres du mondes (les chats pour les deux qui roupillent dans le fond 😉 ).

Perso, j'ai bien aimé le début de la nouvelle mais il y a deux points qui m'ont chagriné:
- le côté franchement bourrin: les chats sont vraiment très puissant et les pouvoirs psychiques claquent. Je ne pense pas donner cette histoire à lire à mes joueurs en intro d'une séance de création de perso.
Bon je pinaille un peu mais je suis un MJ qui aime bien que tout ne part pas en vrille dans les 10 premières secondes de son scénario.

- un deuxième point, bien plus gênant: les dégénérés. Ici il s'agit des chats non éveillés, ceux qui n'ont pas de pouvoir et sont la grande majorité des chats communs. Bon cet aspect du jeu existait déjà dans la V1 mais ce paragraphe dans la nouvelle m'a désagréablement surpris:


Un chat parle qu'il fait des portés aux chattes dégénérées car c'est le seul moyen d'avoir encore des chats éveillés...

C'est con mais je trouve ça glauque comme passage, discriminant et un fond de "j'aime pas trop".

C'est un passage dans un livre entier mais je ne vais pas traiter la question des dégénérés de la même façon autour de ma table: je gomme ce terme et je parlerais de chats sauvages, des chats qui vivent bien plus tranquillement que les chats éveillés soi-disant civilisés.

Bref.

Chapitre 2: les mécanismes du jeu: c'est toujours le même moteur ;)


Là on attaque les mécanismes du jeu qui n'ont pas changé: je lance X10, X étant mon score de chance, je garde le meilleur dés, j'ajoute mon niveau dans ma compétence et je dois passer un seuil de difficulté. 

FOCUS sur les critiques: je lance mes XD10 et si je fais un 10, pas de soucis je relance et si c'est re 10 c'est une réussite critique MAIS si dans les XD10, il y a un 1 je dois le relancer et voir sir je fais 1 c'est un échec critique.

En cas de réussite critique, mon score augmente de 1 et si c'est un échec critique il diminue de 1. Du coup, mathématiquement, plus j'ai un haut score de chance (jusqu'à 5) plus je risque de faire un fumble et de diminuer ce score. Si j'ai vraiment la poisse je peux même descendre à 1 en chance et drôlement handicaper mon perso.

Dans les règles, le by the book, je peux cumuler, dans le même jet un échec critique ET une réussite critique, qui s'annule...

Pourquoi le noter? Bah c'est que le système d'XP fonctionne avec ces critiques: un critique (négatif ou positif) = un point d'expérience.

Oui ce n'est pas top comme système mais, plus loin dans le livre, l'auteur explique qu'il a prévu son jeu pour des ones-shots funs et donc des personnages assez puissant qui n'ont pas vraiment besoin d'évoluer...

Je laisse ça là. Perso, je ne suis pas convaincu par l'explication et j'utiliserais le bon système des tant de point d'expérience selon la réussite du scénario.

 
Un peu plus loin, je retrouve le système des "Neufs vies" : consommer "une vie" permet de relancer un jet de dés. Donc non ce n'est pas un "point des destin" que connaisse les vieux rôliste mais une bête relance.

Comme avant, sur ma table: "une vie" = une réussite éclatante! C'est plus dans l'idée de justement les 9 vies des chats.

Pour finir ce chapitre: les systèmes des faveurs: dans le cadre du Grand Jeu (qui est expliqué plus loin dans le livre), un chat peut obtenir une faveur selon son score de réputation ( de 1 à 5 cartes et on commence au niveau "quartier").



C'est sympa. Il y a de jolis cartes et ça permet de rien oublier en cours de partie. Bon c'est un peu gadget mais à voir à l'usage.


Chapitre 3: les règles de combat et de duel félin

Le chapitre que je parcours toujours vitesse grand V: un chat contre un autre chat, il y a le système de duel, un mélange de charisme et d'intimidation et c'est OK pour moi.

Le reste? Bah l'opposition humain/chat, ça ne fonctionne pas pour moi: un joueur qui va chercher à griffer sciemment un humain... Mouais... La partie a dérapé dans une dimension qui n'a plus grand chose de fun.

Le système est sans concession: un humain a un bonus de force de +5 par rapport à un chat. Alors oui le chat peut esquiver mais si il se fait attraper c'est game over. Et encore là je ne parle pas des humains armés.

Bref, pour moi, ces règles ne devraient pas intervenir en partie. Pis, franchement, je n'ai pas envie d'avoir des chats tués autour de ma table de jeu, bonjour l'ambiance glauque.

Allez zou chapitre suivant.

Chapitre 4: création du personnage

Pas de changement avec la V1: ça marche très bien et on peut avoir un chat personnalisé.

Un bémol: il y a toujours le système de points de compétences et de pouvoirs qui dépendent de caracs.
Je m'explique:
- les points de compétence c'est (ronronnement+caresse)x3 -/+ les points de défauts/avantages
- les points de pouvoirs c'est en fonction du niveau de vibrisse.

Il faut juste penser à guider ses joueurs au moment de la création pour éviter qu'ils se pénalisent en ne mettant pas un minimum dans ces trois caractéristiques.




Focus sur les factions: une faction est une organisation politique chat qui a sa façon de voir les choses: relation avec les humains, plans pour l'avenir, la Mascarade... On passe des nihilistes qui veulent exterminer les humains aux interventionnistes qui souhaitent le statut quo. Le MJ doit faire attention à ne pas se retrouver avec un groupe de personnages qui ne peuvent tout simplement pas travailler ensemble. 

J'aime bien utiliser ici mon image du cirque des asociaux: un chat de telle faction, un de celle opposée, un encore plus extrême, on mélange avec des joueurs un peu trop "dans leur personnage" et le scénario déraille avant même le premier jet de dés.


Il y a aussi un topo sur la création d'un personnage humain ou bastet (un esprit de chat prisonnier dans le corps d'un humain). L'auteur donne des pistes pour équilibrer le jeu avec de tels persos (qui cumulent des cararcs physiques et un peu de pouvoir psychique): pour faire simple, ces personnages sont des marginaux souffrant de troubles qui les mettent à la marge de la société humaine. 

Sur ma table, je n'autorise pas les personnage humain car ça gomme tout le fun du jeu (même en équilibrant le tout à la hache comme l'auteur). Par contre les bastet, why not. Un par table pour apporter un peu d'échanges et de jeu (rien qu'avec les différentes factions politiques, il y a de quoi nourrir des séances politiques pour un moment).

Gros warning: le joueur qui joue bastet ne doit pas devenir le défouloir des autres joueurs qui sont "dans leurs personnages". C'est évident mais ça va toujours mieux en le disant.

Chapitre 5, 6 et 7 : l'univers du jeu

Ces chapitres n'ont pas changé et sont une compilation de l'ancien livre de base et du supplément de contexte sorti il y a 8 ans.

C'est top si vous n'avez pas la V1 of course: on retrouve le conseil de Paris, le fournisseur de mission à vos agents, l'univers et l'histoire de la civilisation chat (de l'Atlantide à aujourd'hui) et des antagonistes: un mini-bestiaire et surtout un volet sur les Rose-croix, une organisation occulte qui veut découvrir la nature de l'Ennemi qui dirige le monde. Les gars risquent d'être surpris...

C'est vraiment les chapitres les plus sympa à découvrir: tout s'enchaîne avec logique sans modifier le postulat de base: un chat N'est PAS un amoureux des efforts inutiles.

Chapitre 9: annexes

Un récap pratique des chapitres que l'on vient de lire: très pratique en cours de partie ou pour le passer à un joueur en cours de création de personnage.

Chapitre 10: 4 pages de conseils de maîtrise

Depuis la V1, c'est un passage "obligé" mais qui est très agréable à lire: ça donne les grandes lignes pour gérer une table de chats et bien faire sentir les différences d'incarner un matou sans pouce préhensible par rapport à son guerrier niveau 5 habituel 😆


À partir de la page 147, 8 scénario :

C'est LE point fort du jeu et, ici, vous avez de quoi jouer pendants des heures car, pour une fois, tous les scénarios sont vraiment jouable et intéressant. Chacun a sa propre "patte" et ils peuvent s'enchainer pour certain OU permettent de changer de personnages et de focus (plutôt politique, plutôt action/espionnage).


NB: En gras, les scénarios que j'ai maîtrisé. Les autres c'est une simple lecture sans expérience autour d'une table.

NB: en dehors des "chats d'Ulthar", les scénarios sont des anciens de la V1.

  • Il faut sauver le chaton Ryan:
C'est LE scénario d'initiation idéal: une chatte sauvage a donné naissance à un chaton éveillé, il faut aller le sauver!

Départ du Conseil de Paris, téléportation, résolution possible SANS affrontement. Bref il y a tout dans ce scénario pour présenter l'univers et le jeu a des débutants.


  • Les amis félins pour l'autre:
Nos agents, dans ce très court scénario, doivent aider un collégien à passer "une bonne journée". Pourquoi? L'enfant a aidé un des agents qui lui "en doit une".

Un scénario idéal pour confronter vos joueurs au problème tout simple des chats: se promener dans un collège discrètement, aider un humain sans être vu ou réussir à ouvrir un cartable sans pouce...

Il s'enchaîne très bien avec le précédent et permet de "finir" de balayer les spécificités du jeu.

  • Retour vers le futur 
Un scénario assez costaud: on parle trame temporelle, risque de fin du monde et grosse bêtise de chats (et tout est lié 😅).

C'est un très bon scénario pour des agents expérimentés et des joueurs qui ont un peu de bouteille.
Pis c'est assez fun de jouer un "grand ancien" mais chut, pas de spoiler.

  • La nuit des temps
Une enquête au Mexique sur l'existence d'une "autre" Atlantide. Un très bon scénario à réserver à des agents qui ont joué "Retour vers le futur".

  • Chacun cherche son chat 
Une enquête très fun pour retrouver un leader politique. C'est un scénario accessible et permet d'orienter ensuite vers des intrigues politique en lien avec le Grand Jeu.

Pis il y a des PNJ très prometteur et très sympa à interpréter en tant que MJ.
  • Mai68
Alors lui il est bien barré comme scénario : idéal pour vos vétérans qui veulent changer de personnages ou essayer autre chose. Déconseillé aux débutants : les enjeux sont planétaires ! 😅
  • Tatie Danielle 
MON scénario préféré: les chats doivent protéger une vieille dame de ses "héritiers". Pourquoi? Car cette vieille dame aime les chats et sert de refuge/centre de convalescence pour agents félins.

Un scénario fun et pas prise de tête. Il faut peut-être levé un peu le pied sur les armes à feu mais sinon ça reste une excellente histoire à faire découvrir à votre table de jeu.

  • Les chats d'Ulthar
Une nouveauté issue du financement participatif (mettre un palier qui parle de Cthulhu c'est toujours une bonne façon de faire monter la cagnotte 😉).

Un scénario Cthulhu avec l'ambiance des contrées du rêve, un grand ancien et le fun de Cats. Une bouffée de fraicheur quand vous aurez fait un peu le tour du jeu avec votre table.

Conclusion:

Cats! est toujours l'excellent JDR que j'avais acheté il y a presque 10 ans. Il est pleinement jouable avec cette V2 même si on n'a jamais entendu parlé de la V1.

Pour un "ancien", en dehors d'un objet franchement magnifique, il n'y a pas grand chose de neuf (un scénario, le système des faveurs).

Deux points négatifs:
- le système de jeu n'a pas changé. Il fonctionne très bien mais il garde certaines lourdeurs ou "maladresses" (je met des guillemets car je ne suis pas auteur/game designer ou autre): les échecs critiques, l'évolution des personnages et la répartition des points en lien avec les caracs.
- plus gênant: les dégénérés mais bon en changeant un peu le BG du jeu on peut gommer cette maladresse.

Bref, vous pouvez foncer sur ce jeu si vous voulez découvrir un jeu original dans un univers vraiment agréable. de plus, avec le livre de base vous avez de quoi jouer un moment sans rien n'acheter d'autre.


Bonus: L'écran de la MJ et son fascicule

Lors du financement participatif, j'avais également pris l'écran du jeu.

Il est en 3 volets, format paysage avec une illustration côté joueur absolument magnifique. On retrouve sur cette illustration le conseil de Paris, un pouvoir psychique et l'animosité propre au Grand Jeu: un condensé des grands thèmes du jeu et c'est top pour les joueurs.




Côté MJ: les tableaux classiques: résolution d'un jet ou d'un combat, résumé des pouvoirs et les compétences... Classique et utile. C'est là qu'on ressent que le jeu a fait le tour des conventions avant sa V1 et que toutes ces expériences permettent de faire un écran POUR le MJ.

Autre point positif: c'est LISIBLE! Pas de police 8 sur fond sépia mais une ligne claire et épurée: propre et efficace.

Avec cet écran, il y a un fascicule de 32 pages qui contient un scénario complet. Et il s'agit d'un vrai scénario, pas un truc fournit à l'arrache pour compléter un livret.




Ici donc on retrouve un scénario déjà rédigé pour la V1: "Da Vinci Cat"! Un scénario d'espionnage, ambiance complot et coups fourrés!

C'est un scénario bourré d'action, idéal quand vous aurez déjà fait joué les scénarios du livre de base.

Bref, cet écran de la MJ est vraiment très bon, pratique, illustration magnifique et un scénario top. Un sans-faute!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire