Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

samedi 10 septembre 2022

Aide de jeux: création d'un investigateur pour Berlin 1920 (Appel de Cthulhu V7)

Note d'intention:

 Après une session zéro, la session où on discute avec les amis du prochain jeu auquel on va jouer, il est temps de passer à la création des personnages. 

C'est une des étapes les plus agréables d'un JDR: donner vie à une idée/concept/envie, rédiger quelques lignes sur le caractère de son personnage ou, pour d'autre faire un travail de fourmi pour créer un passif "historique" à son enquêteur... Puis avoir le temps de se l'approprier avant de jouer.

Pendant très longtemps, je passais par le "rituel habituel: présentation du jeu, du système de jeu, du système de création de personnages, zou on donne les fiches et on passe à la création. Bien entendu j'enchainais directement avec un scénario d'introduction d'une longue campagne... La meilleure méthode pour se retrouver avec un personnage qui ne "fonctionne" pas car j'ai mal expliqué la mécanique du jeu, ou un concept un peu bancal qu'on va devoir trainer pendant X séances... Pour la motivation des joueurs, on repassera.

Aujourd'hui, je suis davantage séance zéro puis création de personnage hors séance.

Oui, pour moi, la création de personnage demande du temps. Pas au sens une ou deux sessions de X heures mais de "temps" de réflexion, de poser els choses, de laisser file le temps avant la prochaine session. j'aime bien l'image de finir son investigateur et de dormir AVANT de le jouer lors d'une prochaine partie. Idéal pour revenir sur un point qui ne nous va plus u trouver un détail sympa à ajouter. 

Je me suis donc bricolé un petit guide de création de personnage (idéal pour des échanges par mail) pour avancer sur une création d'un investigateur pour Berlin 1920, mon prochain univers de jeu.



L'aide jeux en question: création d’un investigateur pour Berlin 1920

Il faut compléter chaque étape de l’aide de jeux, me la retourner par mail (le document word, pas un copié collé dans le mail) puis j’y ajoute d’autre choix à faire et enfin je termine la feuille de personnage.

Quand c’est noté 3D6, il faut faire le jet de dés et noter le résultat sur la même ligne cqfd ^^

Mais avant de commencer, un peu de contexte.

Berlin, la plus belle et la plus sordide ville européenne, là où la Lumière de la fête brûle les âmes.

Berlin devient une des grandes capitales européennes : les arts, la musique, les Beaux-arts ou la connaissance. Elle devient la nouvelle Babylone, un lieu de culture qui concurrence Londres et même Paris.

Mais la Guerre a laissé des marques : l’hiver des navets (1916-1917) et la famine, une jeunesse sacrifiée qui ne rentre pas du front, une partie de la population qui peine à sortir des années noires de la guerre… Cette extrême précarité qui rencontre une extrême opulence indécente est le terreau fertile pour les activistes de tout bord politique. La vie politique allemande est violente, sans concession et les oppositions sont fortement marquées. Pourtant une partie importante des berlinois condamnent ces actes de violences et ne veulent plus replonger dans le chaos.

Il faut ajouter que l’allemand est peu voir pas du tout croyant : un esprit rationnel qui a bien du mal à supporter cette époque de folie.

Focus : la défaite
Quelques années après la fin du conflit, que reste-t-il de la Première Guerre mondiale ? Quelles traces a-t-elle laissées en Allemagne et notamment dans sa capitale ? Les Goldene Zwanziger (l’équivalent des Années folles en France ou des Roaring Twenties aux Etats-Unis) sont passées par là pour laver les esprits de l’inhumanité des combats. Toutefois, cette décennie bouillonnante, tant au niveau culturel que sociétal, ne doit pas faire oublier la décadence qui accompagne les excès de la vie berlinoise : les studios de photographies pornographiques, cabarets érotiques et une partie de la société qui fait exploser carcans et tabous. Cette ébullition, rendue parfois excessive en réaction aux quatre années de guerre se retrouve – de manière moins radicale – dans la vie quotidienne des Berlinois, et notamment des femmes, dont l’émancipation fait un pas de géante. 

Pourtant, si on gratte un peu le vernis clinquant de ces temps nouveaux, on découvre assez rapidement les vestiges de la Première Guerre mondiale. Une des premières questions que l’on pose à un homme est « où avez-vous servi ? » Il n’est pas rare qu’un berlinois se définisse comme étant le parent d’un soldat mort à la guerre ou veuve d’officier jeter à la rue rejoignant les mutilés de guerre qui font la manche dans les rues.

L’ombre de la guerre et de la défaite est particulièrement prégnante dans la haute bourgeoisie berlinoise. La Dolchstoßlegende (la légende du coup de couteau dans le dos) y trouve un écho très favorable. L’idée – cheval de bataille du parti nazi – que l’armée allemande fut invaincue sur le terrain mais trahie par certains civils (les juifs et l’extrême gauche en particulier), est partagée par un grand nombre de personnes influentes. L’esprit de revanche est solidement enraciné. La Der des Ders porte de plus en plus mal son nom.

Votre investigateur ou investigatrice est donc marquée par la Grande Guerre. D’une façon ou d’une autre, son histoire a été bouleversé par la grande Histoire.

On peut attaquer maintenant la partie chiffrée.

I. LES CARACTÉRISTIQUES

FOR : 3D6

CON : 3D6

TAI :  2D6+6

DEX : 3D6

APP : 3D6

INT : 2D6+6

POU : 3D6 (mini 12)

EDU :  2D6+6

Chance :  3D6

 

Age :

Lieu de naissance :

Résidence :  Berlin


II. Occupation des investigateurs

Artiste plasticien (peintre, sculpteur, dessinateur, photographie)

Artiste scénique (chanteur, danseur, cabaret ou opéra)

Barman

Comédien

Conducteur (chauffeur de taxi)

Criminel (arnaqueur, faussaire, petite frappe, receleur et voyou)

Ecrivain

Homme politique

Journaliste

Libraire

Musicien

Occultiste

Parapsychologue

Prostituée

Psychiatre


III. BACKGROUND : donner une histoire à ton personnage

Chaque résultat donnera une piste, une idée que tu pourras développer

 

Description : 3 adjectifs

 

Idéologie et croyances : 1D10

 

Personnes importantes :  1D10

 

Lieux significatifs : 1D10

 

Biens précieux : 1D10

 

Traits :  1D10

 

Attache vitale : à choisir quand je te retourne ce document avec les résultats des lignes de BG

 

IMPORTANT : il est possible de se passer de ces jets de dés et d’avoir une idée précise d’une personne importante, d’un trait de son personnage. Dans ce cas-là, tu me remontes une idée sur la ligne concernée et on valide ensemble.

IV. COMPETENCES ET POINTS : partie que je complète après le choix de l’occupation

Tu as ??? pts à distribuer dans les compétences suivantes :

Puis tu auras ??? pts à répartir sur l’ensemble des compétences, 

OPTION : V. Bagages d’expérience

Tu as le choix d’ajouter à ta dépense de points d’EDU, un de ces bagages qui correspondent à des orientations de votre personnages, de « traduire » son passé/présent en terme de jeux.

Tu as le choix entre :

-        Le bagage activiste : vous avez un engagement politique fort et lutter pour votre Cause !

-         Le bagage sous-prolétaire : la Grande Guerre, les privations, la famine… vous avez, par moment, fait des choix pour survivre et avez gardé des contacts « utiles ».

-         Le bagage militaire : vous avez servi sous les drapeaux ou « autours » des troupes.

-         Le bagage criminel : à la différence du bagage sous-prolétaire, ici, c’est un choix conscient, un mode de vie.

-         Le bagage du Mythe de Cthulhu : vous avez rencontré une créature ou fait des recherches académiques sur un sujet qui vous a ouvert des « portes ». Attention, ce bagage vous place « d’office » dans le radar des entités étranges de Berlin. Vous « êtes » réceptif…

 

Bagage activiste

Depuis la fin de la Grande Guerre et l’effondrement du Reich, il devient évident que la bataille pour l’avenir de l’Allemagne ne se livre pas que dans les urnes : elle a lieu dans les rues. Que vous représentiez la gauche, les centristes ou la droite, vous êtes un agitateur expérimenté, un activiste toujours prêt à faire le coup de poing, voire à balancer des pavés pour défendre la cause… une cause que vous croyez fermement être la clef du salut national.

·        Vous devez être âgé de 35 ans au maximum

·        Retirez 1D10 points de santé mentale

·        Ajoutez une ligne dans la catégorie « séquelles et cicatrices » de votre profil

·        Distribuez 60 points dans les compétences suivantes : baratin, combat rapproché (corps à corps), conduite, discrétion, droit, mécanique, esquive, intimidation, lancer, premiers soins, psychologie.

·        Notez sur la fiche : immunisé aux pertes de santé mentale subies en étant témoin de violences contre un autre être humain ou en voyant un cadavre.

 

Bagage sous-prolétaire

Vous faites partie du sous-prolétariat agité de Berlin. Vous n’êtes pas un criminel professionnel, mais il vous est arrivé de recourir au crime quand les temps étaient durs, et vous conservez quelques contacts parmi les organisations louches de la ville.

Ex : « l’hiver des navets » (1916-1917, où l’on doit remplacer les pommes de terre par ces légumes en raison notamment d’une récolte catastrophique)

Ex : le blocus britannique

Vous pouvez être chanteuse de cabaret, prostitué-e, imprésario de théâtre dans la dèche, vétéran estropié, immigrant d’Europe de l’Est, orphelin, ou encore une combinaison de plusieurs de ces occupations. Quoi qu’il en soit, vous avez appris à survivre grâce au système D dans cette ville grise et impitoyable.

·        Retirez 1D10 de santé mentale

·        Votre crédit ne doit pas dépasser 20%

·        Ajoutez un des éléments suivants à votre profil (associé à votre expérience de vie à la dure dans les rues et ruelles sombres de la ville) : une séquelle ou cicatrice, une phobie/manie ou une rencontre avec une entité étrange.

·        Distribuez 70 points dans les compétences suivantes : baratin, charme, crochetage, discrétion, écouter, estimation, imposture, intimidation, langues, persuasion, pickpocket, une compétence d’arts et métiers appropriés (chant, comédie, danse, écriture, instrument de musique ou autre).

·        Notez sur la fiche : immunisé contre les pertes de santé mentales subies en étant témoin de violence contre un autre être humain.

 

Bagage militaire :

Vous avez combattu sur le front durant la Grande Guerre de 14-18. L’Allemagne a également lutté à l’étranger pour protéger ses colonies, en particulier en Afrique de l’Est, et vous avez pu combattre dans les tropiques ou en Extrême-Orient.

Vous avez peut-être servi dans la marine, au sein des équipages des navires voire dans l’atmosphère claustrophobe et chaotique d’un U-boat.

Mais peut-être avez-vous passé la guerre dans les airs ? La légende des chevaliers des temps modernes, à bord de leurs « destriers » colorés, de toile et de bois, lancé dans les combats aériens au-dessus des tranchées et des champs de bataille, a capté l’imagination du public et donné le statut de héros nationaux à ces as de l’aviation.

Parfois, servir dans l’armée n’est pas forcément synonyme de combat sur le front. Les armées modernes nécessitent un personnel considérable qui opère loin des lignes, des chirurgiens aux officiers d’intendance en passant par ceux qui s’occupent de remonter le moral des troupes, comme les comédiens et les orchestres.

·        Retirez 1D10+5 points de santé mentale.

·        Ajoutez à votre profil une ligne dans la catégorie « séquelles et cicatrices » ou « phobies et manies ».

·        Distribuez 70 points dans les compétences suivantes :

            Pour les simples soldats : combat à distance (fusils), combat rapproché (corps à corps), discrétion, écouter, grimper, intimidation, lancer, pickpocket, premiers soins, survie, trouver objet caché.

            Pour les officiers : combat à distance (armes de poing), discrétion, écouter, grimper, lancer, orientation, premiers soins, trouver objet caché, une compétence sociale (baratin, charme, intimidation, persuasion).

·        Notez sur la fiche : immunisé contre les pertes de santé mentale résultant de la vue d’un cadavre ou d’une sale blessure.

 

Bagage criminel :

L’investigateur a passé toute sa vie, ou presque, à travailler pour une organisation criminelle (mafieuse, gang, bande de voyous ou de marginaux).

·        Avoir moins de 20 ans.

·        Retirez 1D10 points de santé mentale.

·        Ajoutez à votre profil une ligne dans la catégorie « séquelles et cicatrices » ou « phobies et manies ».

·        Distribuez 60 points dans les compétences suivantes : combat à distance (au choix), combat rapproché (couteau), conduite, crochetage, discrétion, droit, écouter, grimper, pickpocket, psychologie, trouver objet caché, une compétence sociale (baratin, charme, intimidation, persuasion).

·        Notez sur la fiche : immunisé contre les pertes de santé mentales résultant de la vue d’un cadavre, d’être témoin ou acteur d’un meurtre, ou de la vue de violence à l’encontre d’un être humain.

 

Bagage du mythe :

Vous avez côtoyé le Mythe, que se soit d’une façon purement académique ou lors d’une rencontre « authentique ».

IMPORTANT : il faut construire cette partie du background avec moi !

 Noter ici une idée/trame sur le pourquoi de ce background:





·        Augmentez la compétence Mythe de Cthulhu de 10%.

·        Réduisez le score max de santé mentale.

·        Ajoutez deux lignes liées à votre expérience du Mythe dans les catégories « séquelles et cicatrices », « phobies et manies et/ou « rencontres avec une entité étrange ».

·        Accès à un ouvrage mineur du Mythe possible, au choix du MJ.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire