Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

vendredi 24 juin 2022

Découverte JDR: Berlin la dépravée, pour l'Appel de Cthulhu, Edition Edge studio

 Aujourd'hui, oui je ne suis pas en avance, un retour sur le supplément Berlin pour l'Appel de Cthulhu.

J'ai pris ce supplément, à l'origine, un peu par collectionnite mais aussi un peu par envie de changer de cadre: je suis un habitué des Etats-Unis 1920-1930 et très peu de l'Europe à la même époque. C'est un cadre qui me parle moins et je n'ai pas facilement de joueurs preneurs de ce genre de cadre.

C'est aussi la raison pour laquelle je n'ai pas pris le supplément sur la Révolution Française mais je m'égare 😅


I La forme

C'est un très bel objet: plus de 250 pages, full color, couverture cartonnée qui tient à la lecture (le traumatisme des supplément Descarte et sa colle jaune est encore présent...) et pas de page volante même si je bouquine avec soin mes livres.



Le prix: environ 45 €, c'est la "norme" pour ces suppléments édités chez Edge. Vu le rythme de sortie, c'est acceptable.

II Le fond

On commence avec un avertissement sur le contenu du livre: les thèmes peuvent s'orienter autour de la violence, la sexualité, la perversion. Il faut donc être assez malin pour en parler avec son groupe AVANT, CQFD!

Ensuite:
Chapitre 1: la Ville
Chapitre 2: Berlin Démasquée
Chapitre 3: Oh! You Pretty Things
Chapitre 4: Berlin et le Mythe

Les scénarios:
Chapitre 5: Le diable mange des mouches
Chapitre 6: Le ballet du vice, de l'horreur et de l'extase
Chapitre 7: Schreckfilm

Des annexes

Développons tout ça ;)

Chapitre 1: la Ville

Nous sommes loin mais alors très loin des pavés indigestes que nous avons connu chez Sans Détour: ici, en un peu plus de 20 pages on a un tour complet de la ville, de l'ambiance de la ville.

L'idée ici n'est pas d'avoir un guide touristique complet mais de "sentir" la vie des quartiers, leurs particularités à grands traits pour être cohérent quand on fera jouer nos joueurs.

On commence par un volet sur les investigateurs à Berlin, comment j'intègre mes PJ à ce nouveau "setting" original sans me prendre les pieds dans le tapis.

Pour cela:
  • de nouveaux bagages pour les investigateurs: pour rappel, un bagage illustre le passé du personnage en donnant des points de compétences, des traits ou des parfois mêmes des cicatrices, pertes de SAN...etc
    • l'activiste (le PJ défend une cause politique et n'hésite pas à faire le coup de poing dans la rue)
    • le sous-prolétaire (le PJ vit dans la misère, a survécut à la famine d'après guerre, il a, disons, des réflexes de survie qui reviennent facilement. Bref: ce n'est pas un ange mais il protège les siens)
    • un bagage plus étrange sur un "ordre" de duellistes conservateurs: perso je ne le garde pas dans les bagages possibles pour mes joueurs.
  • des organisations: on a un concept, une histoire, des PNJ et une orientation sur les choix d'occupation pertinent,
    • un club mystique: l'ordre indépendant des Hiboux,
    • une "organisation" issue d'une assemblée de locataires d'un immeuble, une vraie communauté qui se sert les coudes,
    • Mon préféré: Hilde-film: une petite société qui essaye de produire des films! Alors oui ça oriente bien les concepts de personnages mais c'est présenté de façon très intelligente et ça ne bloque pas tant que ça les envies de vos PJ.
NB: IMPORTANT: les 3 scénarios à la fin du livre donnent des idées pour introduire ces organisations. C'est vraiment top de pouvoir utiliser une bonne partie du setting et ne pas être bloqué bêtement car le scénario n'est pas adapté.

Après cette partie technique, on a l'histoire de la ville mais d'un point de vue "ludique": ici l'histoire donne des pistes d'interprétation des berlinois, de leur "mentalité", du pourquoi du comment la société berlinoise est une poudrière politique et aussi le volet "dépravée" de la ville.

J'ai appris énormément de choses sur la ville et j'arrive à appréhender l'ambiance, le quotidien de Berlin en 1920.

Comme quoi c'est possible de faire efficace en quelques pages et sans bourrer des pages d'almanach (les vrais savent 😈).

Ensuite une topologie de la ville: on balaye la ville par quartier, avec des lieux marquants, des grandes lignes d'ambiance: toujours simple et efficace!

Puis, on attaque le volet "criminel" et vrai dépravation: drogues, prostitutions, délinquances, "gangs" et les forces de polices. On ajoute les meurtres politiques vu le contexte d'ultra violence entre les partis politique et on s'aperçoit que Berlin n'est vraiment pas une cité calme 😆

Un premier chapitre 5 étoiles!

Chapitre 2: Berlin Démasquée

Après un survol rapide de la ville, pour avoir bien en tête LES ambiances de la ville, on zoom un peu plus avec:
  • les bibliothèques et musées de Berlin: idéal pour donner à vos PJ un "vrai" lieu pour faire des recherches et rendre plus vivant ces moments de jets en bibliothèque 😏.
  • d'autres lieux: cabaret, cinéma, restaurant... des lieux de vie qui sont pensés/présentés pour être utile en partie.
  • et encore des détails sur la vie à Berlin.
Un chapitre assez court mais la construction est top: grandes lignes avec le chapitre 1 et là je peut déjà piocher pour mes scénarios des lieux sympas pour "meubler" mes parties!

Chapitre 3: Oh! You Pretty Things


Ici, c'est simple: on a un who's who du Berlin des années 20. Toutes les informations pour placer des personnalités dans le "fond" ou en premier plan sans avoir à faire des heures de recherches sur internet.

Très pratiques et plaisant à lire!

Chapitre 4: Berlin et le Mythe

Ah! Un peu de tentacule et de secret!

Nous avons quelques pages qui présentent des sectes, des organisations occultes et les menaces qu'elles représentent. Elles sont bien dans le thèmes, assez original, bref du très bon.

Ensuite, une dizaines d'accroches pour monter ses propres scénarios. Et c'est là qu'on comprend pourquoi la partie "Cthulhu" arrive "si tard" dans le bouquin: chaque accroche est en lien avec l'ambiance d 'un quartier et un lieu particulier. C'est bien plus simple à se représenter le tout (spatial et intrigue) et avec votre carnet de note sous la main c'est easy de rédiger un scénario.



J'ai, perso, déjà noircit quelques pages de mon carnet d'intrigues 😊

Les scénarios: une mini-campagne en trois chapitres

Pas d'inquiétude: je ne vais pas spoiler les intrigues des trois scénarios!

Comme dit plus hait, ces trois scénarios peuvent être joué en une mini-campagne mais sans obligation. Il y a les encadrés qui vont bien et des liens donnés pour préparer les enchainements mais on peut aussi faire sans.

Les thèmes? Ils sont effectivement assez "costaud": meurtres avec une connotation sexuelle, dépravation et autres "joyeusetés". Très appréciable: les auteurs ne se lancent jamais dans des descriptions de 20 pages glauques: on a quelques lignes et c'est au MJ de développer la scène selon le ressenti de sa table.

En intro, on a, comme dit plus haut, des pistes pour inclure les différentes organisations présentées en chapitre 1, idem selon les occupations des joueurs ou si ils ne jouent pas des berlinois.

C'est vraiment très confortable et très agréables à préparer du coup!

Illustration d'un PNJ


Sur le fond? aucun spoil et je dois avouer que l'ambiance global, qui monte crescendo est vraiment intéressante à faire jouer ET, le plus important: j'ai de quoi utiliser mon bouquin, le setting donné!

Un exemple de plan


En conclusion

Un excellent supplément qui donne un setting ET de quoi jouer. On a du matos facile à identifier, une présentation digeste et une campagne qui respecte les canons esthétiques développés.

Si vous avez envie de changer de cadre, foncez!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire