Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

mardi 15 septembre 2020

Journal de campagne Rêve de dragon: Les jeux de Tourmaline

 Mémoire par le menu d'Elia Arador du Soleil, conteur et troubadour 

Ou comment notre héros sauva une femme en détresse, une ville et offrit la victoire à son ami!


Après des jours de marche, nous arrivons enfin en vue de la cité? ville? bourgade congestionnée dans une enceinte fortifiée? Bref, Tourmaline, pour participer aux jeux.

Pendant le trajet j'ai déjà transmis à Ogier tout mon savoir sur l'art de la lutte et du corps à corps pour permettre à mon ami de briller pendant les jeux.

Nous trouvons une auberge convenable près de la porte sanglante. Une de ces auberges où le dortoir est froid et glacial mais le personnel très accueillant, vraiment très accueillant mais bon laissons cela à l'imagination de mon lecteur.


Bref une première nuit très agréable dans les bras d'une belle. Cette ville remonte dans mon estime.


Les jeux: inscription et inauguration


Pour le plaisir je m’inscrit à la course et à la lutte. Pour l'épreuve de lutte, sans en parler à Ogier, je compte bien étudier les combattants pour lui apporter toute mon aide. Je prends donc sur moi de retenir mon talent pour qu'il puisse remporter cette épreuve.

Pour la course, c'est davantage pour assurer la sécurité de la petite Emily et de notre "joyeuse" Nineth. Je n'ai pas un goût immodéré pour la galopade terrestre mais j'ai, hélas, déjà dû faire preuve de la plus grande célérité pour éviter d'être estourbis par un mari décidément bien peu prêteur des charmes de madame... Douce jeunesse, mais je m'égare ^^

Pour la dernière épreuve, le tir à l'arc, c'est notre bon Albertus qui va représenter nos couleurs. Il estime déjà que tirer sur une cible immobile est une perte de temps et que sans le bruit de la chair perforée par sa flèche, il a peur de ne pas être à l'aise... Charmant compagnon de voyage n'est-il pas?

Le lendemain c'est donc l'inauguration et le début des jeux.

Nous voyons donc arriver tout un assortiment d'endimanchés qui porte un coffret contenant les dites médailles (pour le 1er et le second de chaque épreuve).

Avec la collègue Emily, on commence à imaginer comment ce jolie coffret pourrait, par hasard, se retrouvait dans nos poches. Mais bon, avec mon entrainement, je suis sûr qu'Ogier pourra ravir la médaille en lutte!

L'après-midi, c'est le premier tour pour l'épreuve de course: je reste en arrière pour surveiller nos coureuses qui arrivent donc sans mal à se qualifier. Comme tout héros, je reste dans l'ombre et me sacrifie sur l'autel de la réussite de mes camarades et "manque" donc ma fin de course.

Une soupe à l'oignon et une belle en détresse


Le matin, c'est le premier tour des épreuves de lutte. restant, comme prévu, en dessous de mon véritable niveau, je concède une victoire à un jeune prometteur. Puis j'observe les autres combats pour aider notre pauvre Ogier.

Bref, après une journée sans grand intérêt, bon, il est notable qu'Ogier a fait fuir trois ruffians avinés, certes. Mais bref, nous nous retrouvons tous à l'auberge pour le dîner. 

Toujours aux aguets pour assurer la protection de mes amis, je remarque un étrange goût dans le potage et me rends compte qu'une belle dame décide de quitter la taverne prestement.

Sophorène


Je décide donc de la suivre, après avoir indiqué à mes comparses d'arrêter de faire ripaille d'un potage "chargé".

La belle est en  détresse et je sais que cette tentative n'est qu'un appel au secours. Je la retrouve donc  rapidement et lui propose mon assistance. Elle affirme être fille de rien et ne souhaitait q'un peu. Je lui indique que moi aussi je suis partit de rien et qu'aujourd'hui je suis le conteur des plus grands!

Nos âmes entrent en résonance et la nuit vient jeter un voile pudique sur notre rencontre.

Bon, Emily, ma jeune comparse, ne goûte guère mes élans d'âme envers Sophorène mais elle est si jeune que tout ça la dépasse.

Dernier jour de jeu: la victoire d'un ami et quelques pièces


Enfin c'est le moment de gloire d'Ogier: la finale de la lutte. Sûr de lui, mes conseils et mes tactiques en tête, il est sûr de remporter la victoire.

Un peu gauche, mais il arrive à battre son premier adversaire avant de se retrouver devant le champion. Hélas, il se déconcentre (les cris "d'encouragements" de Nineth n'aident pas) et perd...

Bon il est second et je peux quand même être fier de lui. Tout mon travail a porté ses fruits!

Mais c'est au moment de la remise des médailles que les choses deviennent intéressante: l'endimanché en chef devient rouge pivoine quand il s'aperçoit que des oignons ont remplacé les belles médailles. Y a t-il un lien avec le haut-rêvant qui a été chassé à coup de pied dans le fondement il y a quelques temps...

Bref, le coffre part à l'eau et les jeux prennent fin...

mais pas pour tout le monde...

Avec la collègue Emily, on plonge dans l'eau froide du fleuve et rapidement nous retrouvons le coffret. Et, comme je m'y attendais, l'illusion s'est dissipée et nous sommes en possession de 6 belles médailles représentant un pécule intéressant.

Me considérant quitte de la ville, nous partons donc vers le sud avec "quelques" pièces en plus dans notre besace!

FIN

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire