Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

lundi 26 novembre 2018

Campagne onirique de l'Appel de Cthulhu : le journal d'Arram "Expéditions et Dieux" : chapitre 2



Arrivée à Cuppar-Nombo

Après une si longue traversée, nous voilà enfin arrivé à destination: Cuppar-Nombo, la capitale du califat du même nom et surtout nous allons enfin pouvoir abandonner ce satané chameaux!

Jabda et le reste du cirque s'installe dans les jardins suspendus du palais princier et nous décidons avec Darrel de les suivre et de rester dans leur entourage. Nos dernières découvertes ne nous tranquillisent pas vraiment. Chose s'est éclipsé mais il ne doit pas être loin.

Après s'être installé confortablement, nous décidons d'essayer de retrouver Chose en ville, ça plus le fait de pouvoir découvrir cette magnifique ville.

Et grignoter quelques sucreries qui collent au poil? ^^

Darrel retrouve facilement la trace de Chose qui semble même nous attendre: il marche à une dizaine de mètres de nous, attends au carrefour de ruelles étroites... Étrange également, il abandonne ses affaires dans la rue et à un croisement, nous retrouvons même ses habits.

Nous sentons également cette odeur de souffre au coin d'une ruelle plus sombre. Nous prenons mille précautions pour ne pas tomber dans un piège et nous passons à deux doigts de percuter une magnifique jeune femme qui remonte la dite ruelle.

Elle est absolument magnifique et pendant une poignée de secondes je dois avouer que je perds un peu pied...

Nous comprenons alors que Chose n'est plus mais qu'une terrible prédatrice est arrivée en ville.



Nous retournons rapidement au palais...

Et une fois revenu, oui cher lecteur tu devines juste, Darrel décide de se rendre à la bibliothèque pour poursuivre ses études... Un endroit renfermé, plein de livres moisis...

Mais bon elle semble trouver son bonheur et m'annonce qu'elle a l'autorisation de consulter un livre étrange, situé dans une tour isolée et placé sous bonne garde. Très rassurant quoi comme lecture.

Le livre en question est constitué de plaques de pierre noire et une loupe permet de "lire" les caractères qui semblent se former en "coulant" sur la pierre.


Représentation au Palais

Quelques jours plus tard j'arrive à "extraire" Darrel de ses lectures pour assister à une représentation du cirque de Jabda dans l'enceinte du palais, en présence du prince et de sa cour!

La présentation au prince est quelque chose de vraiment impressionnant: la salle du trône est éclairée par des flammes vivantes contenues dans de magnifiques lampes de cristal.


Nous sommes présenté au Prince:


Sa compagne, issue d'une culture étrangère et qui semble bien seule:


Ainsi qu'Ambre et Idrisse, ses dames de compagnie:


Darrel arrive à échanger quelques mots avec la princesse avant que le chien de garde Ambre ne lui "tombe" dessus. Mais la princesse prends sur elle d'inviter Darrel, le lendemain, pour lui raconter ses extraordinaires voyages, rendez-vous est donc pris!

Bien entendu je reste parfaitement en éveil et surveille la représentation: Jabda ensorcelle son public par ses danses, Oumerri se lance dans un essai alchimique: il donne à la flamme la forme d'un magnifique phénix mais c'est Nachita qui nous surprend le plus.

La petite fille comme d'habitude fait "apparaître" ses doubles grâce à d'habiles jeux d'ombres qui dissimulent les caches des autres soeurs. Mais, avec Darrel, nous ressentons un vraie malaise quand deux "apparitions" supplémentaires viennent s'ajouter au spectacle et que Nachita et ses 4 apparitions saluent le public avant de les renvoyer au néant, d'un geste, en pleine lumière... 

Je décide alors de veillée les fillettes car, dans ce monde, un tel potentiel magique ne peut qu'attirer l'attention de choses obscures.

Darrel reste avec les petites filles. Heureusement car dans la nuit, elles font un horrible cauchemar: un monstre ailé sans visage cherche à les emporter vers une cité en ruine puis les laisse tomber du ciel... Elles sont en nage, tremblantes de peur.

Pour moi c'est évident: un sorcier a établit une connexion avec les fillettes et cherchent à les terrifier... Il est vital d'agir vite!

Discussions compliquées et promesse 

Au réveil, Darrel décide de parler de ce cauchemar à Jabda et Oumerri, ce dernier, inquiet, promet d'installer les filles avec eux et de faire procéder à une bénédiction du camp par le confesseur personnel du Prince, un haut prêtre de Karakal.

Darrel a ensuite rendez-vous avec la princesse. 

Elle est reçue dans un salon privé, en tête à tête avec la princesse et lui raconte par le détail ses aventures: son arrivée à Inquanok, la chimère des nuages, l'Oracle mécanique (mais en taisant le fait qu'elle était alors une rêveuse), Ilek Vlad et mon départ du service du Roi et enfin Céléphaïs et Ulthar.

La princesse est ravie d'ainsi pouvoir discuter avec quelqu'un qui lui donne des nouvelles du dehors car, tradition oblige, le prince et sa compagne ne peuvent pas quitter le palais, sous aucun prétexte. Elle est donc enfermée dans cette magnifique cage dorée depuis maintenant 5 ans et se languit du monde extérieur.

La princesse décide alors de proposer le financement de la prochaine expédition de Darrel à la condition non négociable de lui en faire un récit passionnant! Marché conclu!

La matinée passe très vite et il est temps de quitter la princesse.

Ayant notre après-midi, je me décide enfin à me rendre à l'ambassade chat de Cuppar-Nombo, ambassade qui est également un temple de Bastet: je suis inquiet et, mettant mon orgueil de coté, demande à Darrel de m'accompagner.

Nous arrivons rapidement en vue du temple et rentrons.

Nous tombons face à truffe sur Hamed, le grand prêtre:


Hamed me pousse sans ménagement vers le fond du temple, où se repose la conseillère de l'ambassade, Isanis:


Bien entendu plusieurs gardes sont également présent, alerté par ma venue:


La conversation s'engage de la pire des façon: le grand prêtre affirme que je suis un maudit, que je dois procéder au Chökhor Ling pour sauver mon âme de Nyarlathotep.

Isanis est plus douce et me demande si j'accepte de faire acte de pénitence en recherchant la purification de mon âme. Tout va trop vite! Isanis demande alors à Darrel si elle accepte d'être mon témoin lors de l'accomplissement de mon Chökhr Ling! La tradition m'interdit de parler et je ne peux qu'assister muet à la réponse de Darrel: Oui, un grand oui!

C'est à la fois la plus belle preuve d'affection qu'elle pouvait me porter mais également la plus dangereuse: le pénitent doit retrouver son âme en purifiant le lieu qui a connu sa déchéance soit, pour moi, le temple de Nyarlathotep, sur la Lune!

Nous rentrons au palais. J'essaye de ne pas le montrer mais je suis vraiment heureux d'avoir une telle humaine comme amie!

Dans la nuit je sens la présence rassurante de la Déesse Bastet qui vient trouver Darrel et la remercier de s'occuper ainsi de son "petit". 

Le retour de Chose

La bénédiction du confesseur fonctionne et casse le lien entre les fillettes et le sorcier qui leur envoyait ces horribles cauchemar. 

Après une énième journée de recherche, Darrel profite tranquillement d'une représentation du spectacle de Jabda dans les jardins suspendus du palais. 

Elle quitte pourtant vite le spectacle des yeux quand elle aperçoit Chose au bras d'un riche marchand qui semble complètement ailleurs.

Nous approchons de Chose pour vérifier notre hypothèse: c'est elle le sorcier qui cherche à atteindre les fillettes!

Elle esquive, ment, réponds par énigmes, c'est une vraie partie d'échec avec cette succube infernale!

Nous n'en tirons rien de plus que la certitude que la confrontation approche!

Et plus tôt que jamais, Nachita nous raconte qu'elle a discuté avec une belle dame qui lui faisait pensé à Chose, le colosse magicien! Voilà la source du lien et peut-être même l'origine du réveil des pouvoirs des enfants. Cette abomination a bien préparé son coup!

L'Oracle et la Lumière

Je n'ai rien compris de ce qui s'est passé le lendemain: nous avions décidé avec Darrel de visiter le souk pour changer d'air après s'être assuré que les fillettes étaient sous bonne garde.

Nous sommes arrivés dans d'étranges ruelles, petites, silencieuses et les maisons n'étaient plus en terre ou grande pierres blanches mais en briques rouges... Odeur de fritures, vapeurs odorantes de plus en plus présente...

Puis nous sommes tombé sur Lui, ou plutôt un Oracle comme il nous l'a affirmé:


Darrel lui pose des questions mais ce dernier ne réponds que par encore davantage de question. Elle se résouds alors à prendre un des gâteaux de la chance reposant sur un des plateaux. Elle le casse et lit le message: "Le Nuit a besoin de la Lumière pour revenir!"

Bien entendu l'Oracle a disparu pendant le court moment où nous lisions le message...

Nous remontons alors quatre à quatre sur les hauteurs de la ville, direction le camp du cirque.

Nous retrouvons alors Nachita, saine et sauve. 

Sans l'effrayer, Darrel lui demande alors d'où elle tient ses "nouveaux" tours: la petite fille ferme alors les pans de la tente pour nous plonger das le noir et se concentre alors, puis nous voyons la Lumière se concentrer dans ses petites mains:



Nous échangeons un regard avec Darrel, un regard lourd de sens: Nachita est la Lumière... Et les agents de Nuit vont s'attaquer à elle!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire