Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

samedi 16 juin 2018

Campagne onirique de l'Appel de Cthulhu : le journal d'Arram "Mémoire du 1er Chat du Roi du crépuscule" : chapitre 3



Chapitre 3: Terres interdites

Nous sommes reçu le lendemain de la nuit qui n'a jamais existé (voir chapitre 2) par le Roi du Crépuscule.

Il commence par s'excuser pour la nuit précédente avant d'indiquer à mes compagnons l'existence d'un portail physique permettant de "rentrer": le portail du Bois enchanté, à l'ouest d'Ulthar, sur un autre continent. 

Il y a un "léger" détail: il faut traverser les Terres interdites,c'est juste le lieu de "vacances" des Dieux très ancien, gardé par les Dieux extérieurs, une paille! ^^

C'est à ce moment-là, pendant la préparation de l'expédition (des zèbres pour mes compagnons et un Buopoth pour porter nos affaires): le Roi me fait un signe discret et en un instant je saisis ma mission: aider nos amis à rentrer!

Buopoth

Nous quittons donc le palais, puis le royaume pour nous diriger vers l'arche maudite. Cette arche est la frontière physique entre notre monde et celui des Dieux. Passer cette arche, le monde va devenir, disons, plus étrange...

Arche bien trop simple ^^

L'arche passée, nous commençons notre traversé d'un désert immense, du sable à perte de vue et une chaleur étouffante.


Mais c'est surtout le ciel qui attire notre attention: il semble constitué de "matière" comme si on avaient renversé des couleurs sur le ciel et qu'elles se mélangeaint à l'infini...



Le début de la journée se passe "tranquillement", il n'y a pas grand chose à faire et cette ballade commence déjà à être longue...

Mais surtout je me rends compte que la belle Darrel supporte mal le voyage et donc, prenant sur moi, j'accepte de poursuivre la suite du voyage sur ses genoux.

C'est en début d'après-midi que nous sommes abordés par un étrange vendeur de bibelots et sa "tente" des merveilles:


Il n'y a que Darrel qui accepte de discuter avec le vendeur, vendeur étrange car il n'accepte aucun paiement, juste des histoires. 

Darrel lui confie alors son rêve: "Faire des voyages, découvrir les cités de ce monde et ses créatures fantastiques". Contre ce "rêve", Darrel obtient:
- des onguents de soins (mais il y a une limite: la régénération des membres n'est pas assurée selon le marchand)
- un carnet du voyageur et un nécessaire de calligraphie de voyage.


La suite de la journée est, ENCORE, plus ennuyeuse...

Puis c'est la première nuit: mes compagnons organisent les tours de garde. Pour ma part, je préfère assurer la sécurité de Darrel en dormant, euh veillant, avec elle.

Le lendemain nous poursuivons notre route en suivant une étrange piste d'herbe brûlée, piste qui demeure visible même lorsqu'elle traverse un cours d'eau: une piste noire semble alors être tracé sur l'eau. 

Bien entendu, sur mes conseils avisés, mes compagnons donnent une offrande à chaque fois que nus croisons une statue, une icone à chaque croisée de chemin. Parfois, au loin, nous avons l'impression d'entendre les bruits d'une cavalcade ou d'une caravane mais nus ne voyons rien et prenons soin de ne pas être "vu".

C'est la nuit suivante que les choses vont devenir plus "intéressante": pendant toute la nuit, nous entendons des bruits de roc, d'eau, d'avalanche, de chutes de neiges comme si "quelqu'un" hésitait sur le paysage à construire. Nous restons prudemment à l'intérieur.

Cette entité ne visite que la tente d'Howard, sous une forme propice mais la pudeur m'interdit de vous décrire la suite... ^^


Howard est maintenant un "parent" des Dieux quoique cela puisse vouloir dire...


Le lendemain matin, Howard semble épuisé mais cela passe au second plan quand nous regardons le paysage autour de nous: un "début" de plage commence au milieu d'une colline avec un bras de mer de quelques mètres à peine, une colline couverte de quelques arbres enneigés,...

Heureusement nous devinons également la sortie de ces terres maudites et le monastère qui garde la sortie.



Lorsque nous quittons les Terres interdites, Howard entends une voix dans sa tête qui le "remercie" pour le cadeau d'un nouveau Dieu au monde...

Je ne sais pas si il a bien appréhendé les conséquences d'être devenu un "parent" des Dieux... Il verra bien par lui-même ^^

Le passage au monastère a été d'un ennui mortel: une nuit sous bonne garde puis un échange cryptique avec le Grand Guide qui a demandé à chacun de mes compagnons pourquoi ils voulaient rentrer, pourquoi ils étaient ici, pourquoi.... pourquoi... J'ai préféré les attendre sur le Buopoth...

Mais bon nous sommes sortis des Terres interdites sans malédiction, bon sauf peut-être pour Howard mais comme il semble pas aimer les chats, c'est bien fait pour lui! ^^

Prochaine destination: Céléphaïs et le son festival de l'Air

FIN




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire