Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

jeudi 28 septembre 2017

Compte rendu de la campagne "Par-delà les Montagnes Hallucinées" sauce 1890: Livre III: La Glace


Nous retrouvons donc Porter Schwartz, aliéniste; la Lady; Charlène Whitston, avnturière "botaniste"; le Lieutenant Geenwald, le chasseur Killian James et Corey Fitzpatrick, ethnologue.

Nos amis se réveillent ce matin dans la neige, aucune trace du camp. Le traîneau sur lequel ils faisaient leur sortie d'entrainement est renversé et les chiens sont tombés dans une profonde crevasse.

Plus inquiétant, une terrible tempête de glace se lève et leur arrive dessus à pleine vitesse: elle semble gagner en puissance en approchant et des morceaux de glace sont arrachés de la banquise à son passage.

Nos amis tentent de se protéger derrière le traîneau et de l'ancrer au sol de toutes leurs forces.

La tempête s'abat sur eux, des éclats de glace se figent dans le bois du traîneau et ce dernier commence lentement à décoller du sol sous la pression des éléments. Sûr de mourir, nos amis ont l'image fugace de 5 silhouettes dans la tempête, une d'elle s'approche d'eux mais impossible de discerner ses traits. Une griffe monstrueuse à trois doigts s'abat alors sur le traîneau et....

Nos amis sont réveillés par la sonnette de l'alarme SOS de la radio. Il est 3h du matin et nous sommes le:

20 novembre 1892

Le SOS provient du camp Lexington: ils sont attaqués.
Starkweather prépare une opération de sauvetage: 2 traîneaux, 8 hommes.

Nos amis partent donc pour le camp lexington: 3-4h de trajet sur la Glace à éviter les pièges mortels.

C'est vers midi que nos investigateurs découvrent le camp et surtout l'étendue des dégâts:
- il ne reste qu'une seule tente debout,
- les chiens de traîneaux ont disparu,
- l'unique abris radio est en flamme.

Le lieutenant retrouve vite des traces des "agresseurs" des séries d'empreintes puis plus rien comme si les choses venaient de s'envoler avec leurs victimes.

Killian, lui, perçoit une odeur épouvantable qui semble rendre fou de terreur les animaux. Cette odeur est le lien avec les empreintes trouvées par le lieutenant.

Notre aliéniste, lui, retrouve Acacia Lexington, réfugiée dans la dernière tente derrière une "barricade" de lits de camps et aussi le mourant Hopewell, l'opérateur radio.

Le pauvre Hopewell est quasiment coupé en deux au niveau du ventre. Il s'éteint sans que nos amis ne puissent rien faire.

Acacia, elle, affirme que c'est un membre de l'expédition qui a fait venir des "choses" qui ont enlevé les hommes et laissés pour mort Hopewell. Il s'est sacrifié pour la sauver et s'est ensuite effondré sur elle pour la dissimuler aux "choses".

Puis, plus rien, Acacia Lexington n'est plus, ne reste qu'une enveloppe vide, le cauchemar se termine pour elle...

Starkweather rassemble l'équipe de "sauvetage" et est catégorique: hors de question de parler de monstres, de choses ou autres idioties au camp! Le camp Lexington n'était pas prêt à affronter la Galce et c'est ça qui est la cause de leur mort, point final! Le lieutenant s'oppose à cela et montre les traces, les empreintes, l'absence de corps... Rien n'y fait la décision de Starkweather est irrévocable.

Starweather s'assure également que le fou en fuite soit abattu à vue si il s'approche de leur camp (chose faite par un des frères Sorensen un peu plus tard dans la journée).

21 novembre 1892

Retour au camp pour l'équipe de sauvetage qui ramène une unique survivante.
Sur le chemin, elle et le lieutenant, ont une vision: derrière le soleil rasant, un immense "filet" semble retenir une chose colossale, une chose qui veut être libre, un Dieu?

En fin de journée (pas vraiment vu que le soleil ne se couche jamais mais bon ^^), notre aliéniste part avec Acacia vers le bateau pour la mettre en lieu sûr. Le trajet en traîneau prendra 1 jours et demie.

23 novembre 1892

L'expédition fête Thanksgiving mais le cœur n'y est pas bien entendu. Notre chasseur garde un œil sur le lieutenant car ce dernier ne cesse de vouloir parler d'histoires de choses issues du Ciel...


24-27 novembre 1892

Départ pour la camp Lake, enfin!

27 novembre matin

Arrivé de deux traîneaux sur la camp Lake. Nos amis ont une vue sur l'ensemble du camp recouvert par un épaisse couche de neige et de glace et, surtout, au Nord: l'imposante percé au milieu de la chaîne des montagnes hallucinées.

Ils installent les tentes et le matériel pour pouvoir procéder aux premières fouilles et retrouver les résultats des recherches du Professeur Lake.

Le professeur Moore et le lieutenant attaque un des 5 monticules de glace et de neige: en fin de matinée, c'est le "fossile" d'une chose monstrueuse qui en émerge: une sorte de tronc cylindrique posée sur des pattes/griffes à trois doigts et une "étoile" posée sur le dessus.

Le lieutenant a un mouvement de recul en "reconnaissant' les griffes vu pendant son rêve. Pris d'une étrange intuition, il découpe une sorte de pustule en haut du corps: dans un bruit écœurant de chaire, le corps s'ouvre en deux et expose des ailes couvertes de griffes et de lames...

Porter et notre botaniste creuse eux un monticule situé plus au nord et découvrent une pile de corps de chiens pour une partie dépecés et une autre disséqués... Vision d'horreur pour nos amis qui savent hélas où sont passés les animaux de l'expédition.

Mais c'est notre chasseur qui fait la plus impressionnante découverte: le site d'excavation et, encore plus étrange, les marques de dégel devant la bouche béante de la grotte. Puis, levant la tête, il s'aperçoit que toute la chaîne de montagne est épargnée par la glace et la neige.

Dans la nuit Killian, notre chasseur donne rendez-vous à Porter et Charlène pour discuter de quoi faire du lieutenant qui semble de plus en plus perturbé. le professeur Moore semble suivre la même voie: il ne comprend pas pourquoi Lake à garder tout ça secret... C'est impensable!


29 novembre 1892: départ pour la grotte 

Fin de la session





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire