Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

lundi 27 février 2017

Pendragon: la saga de Sir Elad fils de Seriol, Le chevalier noir session 2

Voici la suite de la "grande" saga de Sir Elad fils de Seriol avec la suite du "Chevalier noir"


Pendant notre périple nous tombons sur un camp saxon: blessés, il affirme qu'un chevalier à l'armure noire et à l'épée ensanglantée en a tué plusieurs ou plutôt les a massacré.

Sir Owen charge à peine la discussion finie...

Un des copains de la table a un score de "haine saxon" à 20 et donc il n'a aucune difficulté à se "motiver" pour mener une charge vers des adversaires blessés...

Je pousse un violent "Halte" et force les belligérants à poser les armes (réussite critique en diplomatie pour une fois que ça m'arrive ^^).

Bon lors de notre retraite, Sir Owen arrive à provoquer un des blessé saxon et engage un combat difficile et finira blessé.

Nous sortons de la forêt et tombons enfin sur la "demeure" du seigneur des lieux: Seigneur Aegon, un seigneur soudoyer, un chevalier mercenaire. Son domaine est dans un triste état, les écuries sont repoussantes de crasse.

Ce "seigneur" ne nous apprends rien et la visite est au mieux pénible.

Nous nous dirigeons donc vers les ruines entraperçues dans la forêt...

Près du manoir, nous trouvons des bougies allumées sur d'anciennes tombes et un trou creusé dans le sol. Il s'agit du jardin mortuaire de la famille Mordwein assassinée.

Derrière le manoir, nous trouvons un arbre gigantesque empestant le sang. Une large ouverture permet de deviner à l'intérieur la silhouette d'un homme en armure noire.

A ses pieds repose le corps décapité de Sir Méric, notre courageux ami... (le soucis de la séparation de groupe et que l'un d'entre nous tombe seul sur le "boss").

Après avoir vengé notre compagnon et enterré le dément selon les rites, nous reprenons la route vers le château de Sir William.

FIN DU SCENARIO

NB: nous avons retrouvé le linceul au passage et obtenu les remerciements de l'abbé... Mais bon c'est moins impressionnant que de vaincre notre premier chevalier noir ^^

1 commentaire:

  1. "engage un combat difficile et finira blessé"

    C'est un scandale... une égratignure tout au plus !

    J'ai hâte de lire la suite pour suivre les aventures de ce courageux chevalier qu'est Sir Owain (oui c'est Owain pas Owen ;) )

    RépondreSupprimer