Des histoires fantastiques et des contes vécuent lors de mes parties de jeux de rôle. Bonne Lecture!

dimanche 28 octobre 2018

Campagne onirique de l'Appel de Cthulhu : le journal d'Arram "Expéditions et Dieux" : chapitre 1

Voici donc la suite de ma campagne onirique: nous retrouvons donc Darrel, notre maintenant enseignante au collège de jeunes filles d'Ulthar et Arram, le maine coon auteur des mémoires que vous allez pouvoir lire...

Au regard de sa dernière publication, le texte d'Arram sera peut-être annoté par notre investigatrice pour donner des "précisions" ^^




Nouveau départ:

Depuis maintenant trois mois, nous sommes installés (Darrel et moi) dans une charmante petite maison typique d'Ulthar. Darrel donne des cours d'histoire du monde de l'Eveil au collège de jeunes filles et, pour ma part, je profite de certains cours en auditeur libre pour parfaire mes connaissances.

Nous sommes en octobre, l'air se fait un peu plus humide mais les températures restent agréable. Bon l'hiver approchant, cela veut également feu de cheminée... Bref le temps passe tranquillement, sans heurt...

Bien entendu tout cela ne pouvait durer et il était important pour moi de ne pas laisser Darrel dans une routine aussi ennuyeuse. J'ai donc eu l'idée de l'organisation d'une expédition scientifique! De partir découvrir le vaste monde et de résoudre les grandes questions de notre Temps!


NB. Darrel: oui, une IDEE de l'organisation d'une expédition scientifique, une fois que j'ai obtenu la permission de la doyenne, effectuée les recherches pour trouver un site intéressant, préparer la logistique, trouver un itinéraire sûr et une caravane à accompagner... Bref des détails techniques^^


Notre première expédition aura donc pour but de résoudre le mystère entourant les ruines de Golthoth, ancienne capitale du Califat de Cuppar-Nombo, désertée il y a plus de cent ans après avoir "perdue les couleurs de la vie".

J'ai proposé à Darrel l'itinéraire suivant: une halte au café d'Ulthar pour un dernier chocolat chaud, un passage au collège pour y saluer une ou deux des mes amies proches et ensuite direction Golthoth!


NB, Darrel: après les pauses câlines de monsieur, nous avons deux jours de chevauché à dos de chameau à travers la partie occidental de la forêt de Skai, avant de rejoindre notre caravane à l'entrée du désert de Cuppar-Nombo,un peu plus de 6j dans le désert, une halte dans la ville de Dirnen, puis 2j encore de traversé des sables avant d'arrivé à la capitale actuelle du Califat, la bien nommée Cuppar-Nombo, à une journée des ruines, but final de notre voyage... Bref des détails techniques ^^


La caravane: le cirque ambulant de Jabda Ire

C'est donc à l'entrée du désert que nous faisons connaissance avec nos compagnons de voyage pour la traversé du désert jusqu'à la capitale. Il s'agit donc d'un cirque ambulant qui va passer la saison froide à Cuppar-Nombo en tant qu'invité du prince Fiasal.

La caravane est constituée d'une vingtaine de chameaux et de buopoths (un mélange d'éléphant et hippopotame), d'un troupeaux de gazelles et autres herbivores:



Mais surtout de la propriétaire de ce cirque, la belle Jabda:


Qui nous accueillent pour la veillé au milieu de ce petit village de tentes. Elle nous présentent les autres artistes:

les cavaliers bleues, une troupe d'acrobates équestres et danseurs de sabre :


Hélas, il y a aussi le compagnon de Jabda, Oumerri, cracheur de feu et responsable de la sécurité du convoi :


Puis Jabda nous présente à une petite blondinette d'à peine 10ans, une grande magicienne dit-elle avec un clin d'oeil. Et en effet, la jeune Nachita fait "apparaître" en un claquement de doigt des doubles d'elle (qui sortent en fait de derrière les toiles des tentes mais chut...^^ ).

Pour finir, Jabda nous montre un colosse, occupé à surveiller les alentours: Chose, un muet pas très malin mais d'une force incroyable:


Nous partons ensuite nous coucher pour le grand départ demain matin après une "salutation au soleil, seigneur Karakal" par Oumerri et d'autres membres de la caravane.

Le Désert:

1er jour: Les lynx hilares

Je ne l'ai appris que le soir, lors du montage du camp, sinon ils auraient pris une patte de chat en travers de la truffe ces deux imbéciles.

En effet, en milieu d'après-midi, Darrel a été la cible des ricanements et des blagues idiotes de deux lourdauds de lynx.


Dire qu'on est de lointain cousin...

NB, Darrel: monsieur oublie de dire que la veille il a discuté avec cette bande d'andouilles et n'a pas fait attention et donc il a tout déballé: le but de notre expédition, l'itinéraire... Bravo la discrétion!


2ème nuit: L'histoire de Le Nuit

Lors de la veillée, Oumerri a conté une histoire particulièrement effrayante (la grande magicienne et ses doubles ont filé dans leur tente, tremblante de peur).

Il a raconté l'histoire de la déesse Lilith qui, jalouse des autres dieux dieux, décida de garder pour elle ses adorateurs dans une vallée isolée, de les couper de la lumière du soleil pour qu'ils ne vénèrent qu'elle. Le temps passa et même le soleil arrêta de briller au-dessus de la vallée, ne perçant plus la nuit. Nuit qui commença à "prendre vie" avant de devenir la chose que l'on nomme avec peur "Le Nuit", amant maudit de Lilith.

Le peuple de Lilith est aujourd'hui connu comme la horde de Nuit... Perdue pour toujours...

Darrel, après avoir discuté avec Oumerri, a compris les raisons de cette horrible histoire racontée aux enfants: c'est un avertissement pour qu'ils ne suivent jamais les "choses" dans la nuit et restent dans l'enceinte du camp...

4ème jour: La prison des rêveurs

Oumerri a indiqué à Darrel qu'en fin de journée, nous serons obligatoirement à quelques distances d'un avertissement des Dieux: la prison. Il s'agit d'un lieu qui apparaît à chaque caravane, sans possibilité de "léviter", pour rappeler à chacun le respect que l'on doit aux Dieux!

Il ne s'était pas trompé et en fin de journée, à une centaine de mètres de l'oasis, nous devinons la silhouette de la prison:


Bien entendu ma Darrel a voulut s'en approcher et voir l'intérieur de la prison. Je l'ai donc suivi à quelques distances. Elle a juste jeté un regard prudent et après aperçu l'intérieur de la prison, elle est revenue rapidement au camp, tremblante et éprouvée par la vue des châtiments...

5ème jour: la salutation au Soleil de Darrel

Darrel a pris la décision seule : elle a participé à la salutation au Soleil et a demandé à Karakal comment elle pouvait porter à nouveau la lumière dans les ruines de Golthoth.

Le soir, j'ai moi-même pris l'habitude de demander à Bastet de faire attention à ma Darrel et un peu à moi aussi.

NB, Darrel: il est quand même adorable mon matou ^^


6ème jour: l'avertissement

Darrel m'explique que l'avant-garde de la caravane a trouvé un avertissement: une représentation archaïque d'un joueur de flûte, faite d'un verre tranchant, "imprimée" par une forte chaleur à la surface d'un rocher.



L'arrivée à Drinen: la cité qui s'éteint

C'est donc le soir du 6ème jour que nous arrivons à Drinen.


Dans la journée, il s'agit d'une magnifique cité mais, comme Oumerri nous a avertit: la nuit, la cité devient un lieu de débauche et une procession de chanteurs des morts emportent les plus débauchés vers les catacombes...

Darrel doit donc rester dans l'enceinte du caravansérail et veiller sur les triplés pendant que Jabda, Oumerri et quelques danseurs de sabres vont donner une représentation "adulte" au quartier des plaisirs...

Darrel va donc passer une partie de la soirée à jouer aux cartes avec les triplés et moi-même. Bon le jeu ressemble au tarot mais avec des combinaisons de coups pour remporter le pli qui dépasse ma capacité de concentration.


Surtout quand Nachita nous explique que la vrai version à "quelques" cartes de plus...

Nous sortons de la tente pour laisser la magicienne et ses "doubles" dormir tranquillement.

Darrel est alertée: Chose n'est plus à son poste et on entends le son d'une flûte. Elle s'approche de l'enceinte du caravansérial et voit une sinistre procession: des joueurs de flûtes


Suivant le prêtre des Chansons des morts:


La procession remonte vers la cité, les portes s'ouvrent et on devine que demain d'autres victimes auront rejoint les catacombes...

Darrel remarque alors que Chose semble, lui aussi, venir de l'extérieur de l'enceinte. Elle le laisse passer et file voir là d'où il vient. je la suit sans me faire remarquer.

Elle fait une sinistre découverte: le corps à demi-enfoui d'un jeune fennec, égorgé...

Elle décide donc d'en parler lors du retour de Jabda et Oumerri au milieu de la nuit et de se méfier de Chose. Pour ma part j'ai passer le reste de la nuit à faire des reconnaissances dans l'enceinte du camp, surveiller la tente des triplés et celle de Chose.

Le lendemain nous partons pour notre dernière étape avant les ruines: la cité-capitale de Cuppar-Nombo

A suivre

mardi 7 août 2018

Campagne onirique de l'Appel de Cthulhu : le journal d'Arram "Mémoire du 1er Chat du Roi du crépuscule" : chapitre 4 et FIN


Chapitre 4: Ballade, Ballon, Ballade

Alors d'accord les voyages forment la jeunesse, blablabla... Les voyages ouvrent l'esprit... blablabla... les voyages, si! les voyages ça...

Pour moi, les voyages, c'est une longue période inutile entre deux nuits dans un lit douillet, point final! Non mais!

Bon, donc après un long voyage, nous arrivons enfin à Céléphaïs, la magnifique cité du Roi Kuranes, en pleine quinzaine du festival de l'Air!


Je trouve assez facilement une auberge familiale permettant à chacun de se reposer et de faire quelques ablutions (un des gamins de l'établissement a pris un coup de chaud en essayant de regarder la belle Darrel changer de tenue... Sur la joue gauche le coup de chaud, une bonne baffe pour le refroidir ^^).

Ensuite c'est petit tour en ville pour savoir comment rencontrer le Roi: c'est simple, on s'inscrit, on monte sur l'île volante et on poireaute une éternité sur place... Chouette...

Et bien-sûr, il faut des vêtements de standing, faut pas passer pour des terriens non plus.

Pour ces messieurs, c'est simple:

Tenue d'apparat, avec épée "en mousse"... La tête d'Howard... ça vallait un quasi pied à mon humble postérieur pour le voir boucler dans cette uniforme ^^

Pour Darrel, c'est plus compliqué: elle refuse les robes traditionnelles et choisit donc une veste d'uniforme passée sur la robe, un style qui choque mais lance une nouvelle mode chez ces dames



La réservation faite, le shopping également, Howard nous trouve une jeune pilote de ballon prête à nous conduire à notre destination finale: Ulthar...

Elle se nomme Ilan et passe la soirée avec nous. Sentant qu'elle n'est pas insensible à mon charme, je m'éclipse pour la nuit avec ma belle rousse ^^



Le lendemain c'est donc le départ pour l'île flottante et le palais des 70 délices du Roi Kuranes!

Nous recevons le bracelet argenté indiquant notre statut de visiteur (je laisse une belle dame me le passer dans les poils, je suis pas le chat d'une seule femme ^^).

C'est pendant notre ballade dans le labyrinthe végétal que nous discutons plus sérieusement avec Darrel.

Elle m'explique qu'elle ne souhaite pas "repartir" pour le monde l'Eveil et argumente que rien de passionnant ne l'attends de l'autre coté du "voile".

Pour ma part, je lui explique un peu mon histoire: pendant la dernière guerre contre les choses de la Lune, j'ai mené un commando chat sur un temple sur la face cachée de la Lune. Je reste encore aujourd'hui persuadé que j'ai fait le bon choix mais comment en être sûre... C'est lors de cette mission que j'ai vu des choses horribles et saisit la vérité sur les complots du messager des Dieux extérieurs... Je suis le seul à avoir survécut à cette opération et le général, mon grand-Père m'a banni d'Ulthar...

Le soir, nous sommes reçu par le Roi Kuranes ^^

Le château est absolument magnifique et représente un fantasme d'architecture: les milles et une nuit et l'amour de l'océan d'un puissant rêveur:



Comme avec Randolph, nous nous retrouvons, par magie, dans un pub irlandais ^^

Kuranes nous explique qu'il est devenu une créature des rêves à sa mort quand le bateau blanc l'a amené ici, à Céléphaïs. Il doute que mes compagnons puissent facilement revenir sur Terre car peut-être n'y a t-il "rien" pour accueillir leurs âmes...

Howard obtient une lettre permettant d'indemniser Ilan pour la voyage (largement même ^^).

Nous retournons donc à l'auberge pour ensuite notre voyage en ballon... 4j de ballon, Pffff....



Bon ça c'est fait... fichue voyage en ballon... Pis bon Darrel qui boude car Ilan s'occupait de moi, je trouve ça d'un puéril mais bon c'est vrai que je suis un chat adorable donc je peux comprendre sa réaction.

Arrivé à Ulthar...

C'est le moment d'affronter mon Grand-Père: nous sommes reçu dans la salle du conseil des chats d'Ulthar. Je suis accusé de désobéissance, trahison et surtout d'être "maudit", touché par la folie des dieux extérieurs.

Darrel prend ma défense et, comme je suis toujours considéré comme un chat maudit, accepte d'être ma gardienne!

Maintenant c'est le retour sur Terre pour nos compagnons...

Nous traversons le bois enchanté puis je dit "au revoir" à Howard et Tony qui quitte notre monde pour toujours.

Conclusion:

Je me suis installé avec Darrel, dans une petite maison pleine de caractère d'Ulthar. 


Darrel a également trouvé un emploi: enseignante au collège pour jeunes filles d'Ulthar, elle y enseigne l'histoire du monde de l'Eveil et surtout est responsable des organisations scientifiques de l'Ecole!

Nous n'avons pas fini de voyager ^^

Darrel, à la terrasse d'un café d'Ulthar, avant un cours

FIN

Epilogue pour nos deux amis:
Howard et Tony se réveillent dans une benne à ordure, dans une rue malfamée de leur New-York tant espéré. Au fond de la benne, le corps d'un jeune homme commence à se décomposer rapidement...

Ils sont rentrés!


mardi 17 juillet 2018

Vampire le Requiem: who's who des vampires de Bâton Rouge

Le Prince: "Evil Coop"



Jean Lafitte, membre du Premier Cercle


Ancien corsaire, aujourd'hui puissant vampire, soutien du Prince!

Sir d'une jeune vampire, Lorianna, propriétaire du bar de hackers, le "Devil Reject" mais également de nombreux autres vampires. Il aime les mettre en concurrence et ne garder que les plus forts!

Il vient d'ajouter à la compétition un jeune vampire, Jame. Un concurrent de plus...

La Mère, dissidente du Cercle de la Sorcière


Ce n'est qu'au bout de quelques instants que les autres s'aperçoivent qu'elle ne prte pas de masque mais que son visage est bien celui d'un crâne de cerf...

Elle affirme pouvoir proposer de nouvelles connaissances que celle du Cercle et a même un infant qui le prouvera si elle venait à disparaître!

Le Collectionneur, un étrange vampire

 

Il tient son surnom de son habitude à collecter les musiciens, compositeurs et autres artistes, fruit d'une époque...

Mais il est aussi connu pour se lasser rapidement de ces "trésors"...


Marie, Dame des Loa


Un esprit damné ou une vampire devenue folle?

Qui sait...


La Succube, l'amante maudite


Je trouve une belle personne, elle devient mienne, je me lasse... Et je détruit...

Dame Perséphone, la bête


Je ne choisit que des survivants, des survivants de ma Colère!


Arlequin, Fou noir et vampire dérangée




De jeunes vampires, prometteurs... ou pas...


Tony Cloverfield

 












 F@ust de son nom d'artiste, il se produit sur la scène du "Black Halo"
Il est le dernier favori en date du Collectionneur...

Nathan Lafitte




 










Sa Dame lui affirme qu'il n'est pas un vampire mais un élu des Loas.
Mais la réalité de l'existence d'un monde vampirique...

Caïth










Caïth, le "petit loup des bois" comme la surnomme le Prince
N'a aucun Sir ou Dame et est sorti de sa tombe, maudite par un sang puissant.
Son territoire de chasse a été reconnu par le Prince: le parc du campus universitaire

Jame O'Hara













Jame contrôle une partie du réseau de combats clandestins mais également une lucrative affaire de trafics d'animaux exotiques.
Il est souvent vu dans un night club à la réputation sulfureuse: "le Club Dante"

Trinity Powel













Trinity sait, Trinity a vu des choses mais Trinity était alors humaine. Maintenant tout cette sorcellerie semble bien trop réelle...

samedi 16 juin 2018

Campagne onirique de l'Appel de Cthulhu : le journal d'Arram "Mémoire du 1er Chat du Roi du crépuscule" : chapitre 3



Chapitre 3: Terres interdites

Nous sommes reçu le lendemain de la nuit qui n'a jamais existé (voir chapitre 2) par le Roi du Crépuscule.

Il commence par s'excuser pour la nuit précédente avant d'indiquer à mes compagnons l'existence d'un portail physique permettant de "rentrer": le portail du Bois enchanté, à l'ouest d'Ulthar, sur un autre continent. 

Il y a un "léger" détail: il faut traverser les Terres interdites,c'est juste le lieu de "vacances" des Dieux très ancien, gardé par les Dieux extérieurs, une paille! ^^

C'est à ce moment-là, pendant la préparation de l'expédition (des zèbres pour mes compagnons et un Buopoth pour porter nos affaires): le Roi me fait un signe discret et en un instant je saisis ma mission: aider nos amis à rentrer!

Buopoth

Nous quittons donc le palais, puis le royaume pour nous diriger vers l'arche maudite. Cette arche est la frontière physique entre notre monde et celui des Dieux. Passer cette arche, le monde va devenir, disons, plus étrange...

Arche bien trop simple ^^

L'arche passée, nous commençons notre traversé d'un désert immense, du sable à perte de vue et une chaleur étouffante.


Mais c'est surtout le ciel qui attire notre attention: il semble constitué de "matière" comme si on avaient renversé des couleurs sur le ciel et qu'elles se mélangeaint à l'infini...



Le début de la journée se passe "tranquillement", il n'y a pas grand chose à faire et cette ballade commence déjà à être longue...

Mais surtout je me rends compte que la belle Darrel supporte mal le voyage et donc, prenant sur moi, j'accepte de poursuivre la suite du voyage sur ses genoux.

C'est en début d'après-midi que nous sommes abordés par un étrange vendeur de bibelots et sa "tente" des merveilles:


Il n'y a que Darrel qui accepte de discuter avec le vendeur, vendeur étrange car il n'accepte aucun paiement, juste des histoires. 

Darrel lui confie alors son rêve: "Faire des voyages, découvrir les cités de ce monde et ses créatures fantastiques". Contre ce "rêve", Darrel obtient:
- des onguents de soins (mais il y a une limite: la régénération des membres n'est pas assurée selon le marchand)
- un carnet du voyageur et un nécessaire de calligraphie de voyage.


La suite de la journée est, ENCORE, plus ennuyeuse...

Puis c'est la première nuit: mes compagnons organisent les tours de garde. Pour ma part, je préfère assurer la sécurité de Darrel en dormant, euh veillant, avec elle.

Le lendemain nous poursuivons notre route en suivant une étrange piste d'herbe brûlée, piste qui demeure visible même lorsqu'elle traverse un cours d'eau: une piste noire semble alors être tracé sur l'eau. 

Bien entendu, sur mes conseils avisés, mes compagnons donnent une offrande à chaque fois que nus croisons une statue, une icone à chaque croisée de chemin. Parfois, au loin, nous avons l'impression d'entendre les bruits d'une cavalcade ou d'une caravane mais nus ne voyons rien et prenons soin de ne pas être "vu".

C'est la nuit suivante que les choses vont devenir plus "intéressante": pendant toute la nuit, nous entendons des bruits de roc, d'eau, d'avalanche, de chutes de neiges comme si "quelqu'un" hésitait sur le paysage à construire. Nous restons prudemment à l'intérieur.

Cette entité ne visite que la tente d'Howard, sous une forme propice mais la pudeur m'interdit de vous décrire la suite... ^^


Howard est maintenant un "parent" des Dieux quoique cela puisse vouloir dire...


Le lendemain matin, Howard semble épuisé mais cela passe au second plan quand nous regardons le paysage autour de nous: un "début" de plage commence au milieu d'une colline avec un bras de mer de quelques mètres à peine, une colline couverte de quelques arbres enneigés,...

Heureusement nous devinons également la sortie de ces terres maudites et le monastère qui garde la sortie.



Lorsque nous quittons les Terres interdites, Howard entends une voix dans sa tête qui le "remercie" pour le cadeau d'un nouveau Dieu au monde...

Je ne sais pas si il a bien appréhendé les conséquences d'être devenu un "parent" des Dieux... Il verra bien par lui-même ^^

Le passage au monastère a été d'un ennui mortel: une nuit sous bonne garde puis un échange cryptique avec le Grand Guide qui a demandé à chacun de mes compagnons pourquoi ils voulaient rentrer, pourquoi ils étaient ici, pourquoi.... pourquoi... J'ai préféré les attendre sur le Buopoth...

Mais bon nous sommes sortis des Terres interdites sans malédiction, bon sauf peut-être pour Howard mais comme il semble pas aimer les chats, c'est bien fait pour lui! ^^

Prochaine destination: Céléphaïs et le son festival de l'Air

FIN




dimanche 3 juin 2018

Compte rendu de la campagne "Les Masques de Nyarlathotep": Shanghai, FIN


Depuis les horreurs de la montagne du Vent Noir, j'ai beaucoup de mal à dormir: cauchemars de fin du monde, l'impression que quelque chose m'observe et attends ma fin...

Je n'ose pas en parler aux autres, après tout pas la peine d'en rajouter dans notre "marche à la mort". Notre dernière destination, la Chine, puis l'île du Dragon gris pour essayer de sauver le Monde, un Monde auquel je n'ai plus vraiment l'impression d'appartenir.

Peut-être que sur le trajet j'aurais l'occassion de profiter une dernière fois des plaisirs de ce monde avant la fin!


11 mars 1925:

Nous arrivons enfin à Shanghai, au port de la concession américaine. L'ambiance de notre petite expédition est marquée par les hallucinations que nous avons de plus en plus souvent: le mot "Pharaon noir" nous suit partout: des enfants qui nous chantent une comptine "le pharaon noir revient, le pharaon noir revient pour toi..." ou des cartes à jouer qui montre cette entité démente.


Pendant le trajet j'ai essayé de convaincre Will de partir avec sa Beth, pas besoin qui meurent ces deux-là! Mais ces imbéciles ne m'ont pas compris... 

Mais bon la ville de Shanghai reste impressionnante, autant disparaître à jamais dans un lieu classieux :


Nous prenons un taxi et arrivons à la Villa Taiyuan, un hôtel à l'architecture colonial, dans un jardin tropical privatif (mais les "à peine 8°C" n'aide pas à l'apprécier). Je n'ai pas prévenu le reste de l'équipe mais cet hôtel est tenu par une triade, discrétion assurée.

En début de soirée, Beth, Andrew et moi-même partons faire une virée à ce fameux "Tigre trébuchant", lieu où Elias a appris le secret qui l'a tué de la bouche de Brady, expédition Carlyle... Charmant.


C'est donc dans une ruelle glauque, Lantern street, que nous trouvons l'enseigne du Tigre trébuchant. Le "bar" est minuscule: deux-trois tables avec une lumière faiblarde, un bar et une violente odeur de tabac/mauvaise bière et urine.

Beth décide d'accoster le barman, un certain Fergus Mcchum.


Mais le charme de Beth ne prends pas, le gaillard protège très bien son ami Jack Brady! Et c'est en fait Andrew qui va trouver la solution: un mot indiquant le pharaon noir, simple mais efficace: sur la note de nos consommations, une ligne écrite maladroitement "Demain soir, Lantern Street, Chu Min, ne criez pas!"

Sur le chemin retour, nous prenons un pousse-pousse... Mais sur le trajet je commence à me sentir mal, je suis pris de vertige et un froid intense commence à me paralyser... Nous serions mort d'un froid spatial démentiel si Beth n'avait pas sauté du pousse-pousse pour rompre l’illusion, elle est vraiment épatante la gamine!

12 mars 1925:

Je n'ai rien dit aux autres mais j'ai pris mes dispositions légales pour que Yalesha ne manque de rien. Cela m'a coûté ma place dans la famille Lake: pas simple d'expliquer au conseil de famille qu'on a reconnu une jeune égyptienne comme sa fille, fruit d'un "accident" de jeunesse. Mais au moins elle ne manquera de rien!

Le soir arrive vite et nous nous rendons donc à Lantern street pour nous faire "enlever" par un groupuscule terroriste "Chine Nouvelle"... Ils n'y vont pas de main morte et j'ai bien faillit avoir le crâne fracassé quand ils nous ont assommé!

13 mars 1925:

Nous sommes correctement traité, les plaies pansées, un peu d'eau fraiche et nous nous retrouvons devant, Chu Min:


Il nous questionne sur le pourquoi de notre venue et de prouver notre "histoire" avant...

Andrew joue carte sur table et lui confie l'intégralité de notre dossier d'enquête. Cela nous sauve la vie et bientôt nous sommes introduit devant un baroudeur qui n'est pas revenu indemne de l'enfer: Jack Brady:



Nous discutons avec lui, exposons nos maigres réussites: la destruction de la momie de la Reine Nitocris mais également la naissance du Rejeton...

Il apprécie nos efforts mais semble ailleurs ou plutôt nul part: le regard vide, il annonce qu'un rituel est en cours de préparation, un rituel cherchant à éventrer le Ciel et ouvrir la voie aux choses extérieures! Il y a trois sites de pouvoirs: Le Caire, la montage du Vent Noir et l'île du dragon gris le point nodal du rituel. C'est ce dernier lieu qui doit être neutralisé, définitivement, pour stopper cette folie.

Comment l'arrêter? Jack nous donne son plan: se mêler aux victimes sacrificielles/cultistes et faire sauter le tout, bien entendu c'est un voyage sans retour: nous avons 3 jours pour nous décidez, le 16 mars il viendra chercher les "volontaires" dans une planque sur Lantern street pour le dernier voyage...

Pour moi le choix est vite fait mais nous nous attendions pas à ça: choisir de mourir pour l'humanité n'est pas une mince décision à prendre.

16 mars 1925:

Will a drogué Beth pour ne pas lui dire adieu et m'a suivi avec Barnabas. Nous sommes donc 3! Mais pas pour longtemps: j'ai également drogué le verre des condamnés et Will sombre dans un profond sommeil avant l'arrivé de Brady: j'ai entendu dans un souffle un "fumier" mais également un "merci". Allez sois heureux imbécile, laisse les vieux finir le boulot.

C'est maintenant les dernières lignes de mon journal:
Yalesha, tu ne manqueras de rien et je compte sur toi pour aider ceux qui, comme nous, se dresserons face à la folie et l'horreur à travers la fondation Lake!

Andrew, si tu bascule de l'autre coté à force de connaissance, je te hante jusqu'à la fin de tes jours!

Will et Beth, vivez heureux, oubliez un peu de ces horreurs et levez un verre à ma santé! Bien-sûr Will si tu fait de la peine à la gamine, je traverse les enfers pour te foutre une droite dans ton nez d'imbécile.

Bon trêve de blabla, la porte s'ouvre, c'est la fin pour moi.

Dieu, ne m'oublie pas...

Will se réveilla dans un bateau de fret quittant Shanghai, Beth dormant à point fermé près de lui. Dans sa poche revolver, il retrouva le journal de Chester. Les larmes ne tardèrent pas à couler, froides et lourdes.

Conclusion:

Une explosion volcanique à raser de la carte une île inhabitée de sinistre réputation: une chambre magmatique a apparemment soufflé la cheminée du volcan et provoquer l'enfoncement de l'île dans l'océan.

Les experts ne comprennent pas comment cela s'est produit mais aucune autre explication ne sera trouvé avant que tout cela ne tombe dans l'oubli...

Quelque part, sur un bateau, quatre amis (Yalesha, Beth, Will et Andrew) lèvent un verre à la mémoire des disparus...

Barnabas 

Chester

Epilogue:

Yalesha Lake va ouvrir le bureau de sa fondation à New-York, sa fondation organisera des expéditions scientifiques à travers le monde mais sous cette couverture officielle servira de soutien à des groupes d'investigateurs cherchant à protéger le monde des cauchemars et des horreurs.

Andrew, de retour chez lui, recevra un visite de son "amie" Betty qui lui fera comprendre que c'était une très mauvaise idée de partir si loin de chez lui...

Will et Beth partirons à travers le monde mais rapidement reviendont aider Yalesha à développer sa fondation ou plutôt, pendant les horreurs mystiques de la Seconde Guerre Mondiale, à devenir plus discrète, une véritable organisation secrète... Le nom Delta Green est une idée de Beth ^^

FIN